Comment « communiquer » avec mon chien ?

Chacun aura compris qu’il sera difficile de communiquer par mail, SMS ou autres avec notre chien et que contrairement à nous pauvres humains, totalement prisonniers des nouveaux moyens de communication, il faudra revenir à des moyens de communication ancestraux sans pour autant imaginer qu’une réelle conversation soit possible !

J’ai cependant une pensée pour mon défunt Ami Pierre, grand artiste peintre et doux rêveur qui avait sa Cocker qui lui parlait la nuit ….

Les basiques de la communication avec votre chien

Plus sérieusement, il va falloir que vous reveniez aux basiques de la communication qui vont bien au-delà de la simple parole et des mots même s’ils ont une grande importance dans votre façon de communiquer avec votre chien :

  • La gestuelle, les positions corporelles seront des facteurs physiques importants.
  • L’humeur, l’état d’esprit, l’envie de bien faire, la capacité de savoir prendre le temps, la « zénitude » et une grande capacité de remise en question seront des facteurs psychologiques qui vous aideront à communiquer avec votre loulou.
  • Votre parole, votre intonation de voix et les mots utilisés seront le complément de vos outils de communication avec votre compagnon.

Les facteurs physiques 

Votre chien, notamment s’il est chiot, sera sensible à votre position et votre gestuelle. Vous devrez vous mettre, le plus possible à son niveau. Notre différence de taille pourra être un facteur de crainte ou de soumission de votre loulou.

D’une façon générale, se mettre au-dessus du chien pourra l’inquiéter. Être à coté sera plus positif.

Il est bien sûr entendu que les gestes brusques seront à proscrire. Nous ne parlons évidement pas des coups, même s’ils n’étaient que de torchon ou de journal.

Les caresses sont bien sur un moyen physique de communiquer :

  • Caresser votre chien sur le ventre aura tendance à l’apaiser 
  • Caresser le ventre, le poitrail, transmettra un message d’affection. Un chien craintif sera mis en confiance et vous acceptera plus facilement.
  • Caresser la tête ne sera pas toujours apprécié par votre chien. Cela pourra le faire fuir car il pourra assimiler cela à un geste autoritaire auquel il doit se soumettre.
  • Caresser le dos est souvent perçu pour un geste d’amitié.
  • Caresser les épaules et les flancs sera perçu de façon très positive par votre chien.

Lors de cession d’éducation ou pour faire part de votre satisfaction à votre loulou, caressez-lui le cou et le poitrail. Ces caresses peuvent sans problème se transformer en petites tapes amicales.

Votre attitude physique devra toujours être réfléchie, mesurée et positive.

Les facteurs psychologiques 

Pour communiquer positivement avec votre chien, vous devrez vous assurer d’être « frais et dispo ». Tout état d’énervement, même s’il n’est pas lié à votre chien, sera ressenti par ce dernier et la communication sera largement altérée.

Vous devrez être convaincu qu’il faut savoir prendre le temps et … le prendre ! Un chien n’a pas la même capacité de compréhension qu’un humain (quoique des fois …).

Tenter de vous faire comprendre par votre chien ne devra pas devenir une forme d’ « acharnement » et vous devrez savoir ne pas insister et reporter « au lendemain » quelque chose que vous ne  réussissez pas à obtenir de votre chien.

Vous devrez respecter le rythme physiologique de votre chien pour communiquer avec lui. Vous devrez respecter ses phases de repos, de détente, voire de « folie » pour un chiot.

Votre attitude psychologique devra toujours être positive et ce sera à vous de vous adapter à votre chien, jamais le contraire …

Les mots, la parole et l’intonation de voix

Les mots pour communiquer avec votre chien

Il faudra toujours avoir en mémoire qu’un chien d’intelligence normale retient environ 25 mots dans sa vie et qu’il faut donc utiliser les mêmes mots, si possible de consonance distincte.

Toute la famille doit utiliser les mêmes mots, brefs et concis afin de ne pas perturber la compréhension de votre loulou. Surtout ne pas faire de grandes phrases qui perturberaient cette compréhension.

Autant que possible, vous choisirez un prénom mono ou bi syllabe pour votre loulou. Pas de nom à rallonge qui réduirait son attention pour la perception des ordres.

Vous pourrez aussi, pour les mots et les gestes conseillés, voir notre blog : « Les bases de l’éducation de mon chiot » sur : croquettes-nutrica.com

La parole et l’intonation de voix 

Vos ordres devront être mesurés, doux et fermes à la fois, sans lever le ton. Lever le ton serait assimilé à une forme d’agression qui engendrerait un blocage, voire un refus définitif.

Même en cas de bêtise, de grosse bêtise de votre loulou, il est primordial de rester calme, de ne pas crier. Vous pouvez tout de même hausser un peu le ton pour l’interpeler. C’est ainsi que vous obtiendrez les meilleurs résultats et instaurerez une véritable relation de confiance.

Enfin, il sera important de joindre le geste, toujours le même, à la parole. Vous capterez mieux l’attention de votre loulou. Bien sur en cas de satisfaction, d’obéissance à l’ordre donné, vous féliciterez communément par la parole (c’est bien, c’est bien !!!) et le geste (caresses et petites tapes amicales du cou et du poitrail).

En résumé, c’est le mix et la complémentarité de tous ces facteurs qui feront que vous comprendrez votre chien et surtout qu’il vous comprendra … VOUS AVEZ DIT COMMUNIQUER et bien oui, c’est ainsi que vous aurez les meilleurs résultats et que vous instaurerez une véritable RELATION DE CONFIANCE avec votre compagnon pour que chacun ait une vie faite de complicité de tous les jours.

N’oubliez jamais, ce sont les bons Maîtres qui font les bons chiens !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Les aliments toxiques et dangereux pour le chien

Les aliments toxiques et dangereux pour le chien

ATTENTION !!! De très nombreux produits et autres aliments sont dangereux pour nos chiens. Selon le type de produit ingéré, cela pourra aller d’une « simple » indigestion, à l’intervention vétérinaire et quelque fois la mort. La liste ci-dessous n’est...

Les bases de l’éducation de mon chiot

Les bases de l’éducation de mon chiot

Choisir un bon élevage pour avoir un chiot sain et bien dans sa tête La bonne éducation d’un chiot se prépare. Cela passe en principe par la sélection d’un élevage de qualité connu et si possible reconnu. Vous déterminerez la qualité de l’élevage en rencontrant, si...

Comment choisir un bon éleveur pour acheter mon chiot ?

Comment choisir un bon éleveur pour acheter mon chiot ?

Beaucoup diront : « il y a éleveur  et éleveur … » et ils ont raison.  Il sera toujours primordial de connaître la provenance de votre chiot tout en ayant auparavant déterminé si vous souhaitez un chiot de race inscrit au LOF (Livre des origines Françaises) ou pas....

La caisse d’éducation pour chiot, utile et rassurante

La caisse d’éducation pour chiot, utile et rassurante

Lorsque l’on ne connaît pas, on imagine une prison pour chien, vue sous un autre angle, c’est un outil éducatif bien utile. L’éducation du chiot est uniquement une question d’habitudes : ne le laissez pas prendre les mauvaises habitudes, ce sera bien plus simple que...

Quelle quantité de croquettes pour mon chien?

Quelle quantité de croquettes pour mon chien?

Comment bien doser l’alimentation de mon chien Il n’y a pas de règle! Aucun tableau ne peut correspondre à tous les chiens, mais il suffit d’un peu d’observation et de bon sens!Si votre chien à la bonne corpulence, il a la bonne quantité de croquettes. Évaluer la...

10% de réduction (hors professionnels) sur votre première commande en vous inscrivant à notre newsletter !

Recevez en avant première nos offres et actualités.

0